asudec

L'élevage


Nous faisons la promotion de l'élevage

Lire la suite

Nos actions pour l'éducation


Soutenir nos action pour l'éducation par vos dons

Lire la suite

Les AGR


Découvrir les activités génératrices de revenus

Lire la suite

Accueil

Mot du PCA

Mot du Président du Conseil d’Administration d’ASUDEC


La spiritualité africaine enseigne que chaque les âmes humaines viennent à la vie en missions assermentées.  Malheureusement, une fois dans la chair, beaucoup deviennent versatiles devant la beauté et les richesses infinies de la terre et adoptent des comportements abusifs envers leurs "semblables" et leurs "non-semblables", mu par la vanité, la cupidité et l’égocentrisme, bafouant ainsi les préceptes divins qui régissent la vie. 

Ce faisant, les luttes de domination, d’enrichissement matériel et de glorification personnelle ou collective qui se sont perpétrées au cours de l’histoire ont accordé peu d’attention aux prescriptions qui gouvernent la terre. En conséquence, les ressources naturelles ont été saccagées, entraînant l’exacerbation de la désertification, la perte en diversité, de profonds bouleversements climatiques, et l’insécurité de la vie sur terre. 
Plus spécifiquementen Afrique sub-saharienne, les perturbations des systèmes ancestraux de gestion de la vie ont durement éprouvé les traditions locales, entrainant la perte d’importantes valeurs, et provoquant la confusion et le doute dans l’esprit de nombreux africains.  Les impacts psychologiques et intellectuels des changements survenus ont été si profonds que certaines visions et valeurs  imposées de l’extérieur continuent d'être entretenues et même d’être renforcées par les africains eux-mêmes ; souvent dans un dédain total de la vision ancestrale de la vie alors qualifiée de "dépassée".  L'ambivalence ainsi créée par la cohabitation des visions étrangères et traditionnelles de la vie  dans un système de développement hérité de l'extérieur s’ajoute à la banqueroute environnementale et au déficit d’éducation pour compliquer les efforts d’émancipation des populations. 

Afin d’éviter les erreurs de jugement et de comportement au cours de son séjour terrien, l’africain authentique communie avec les esprits et les ancêtres qui sont supposés mieux appréhender Dieu et ses désirs pour guider ses pas journaliers dans le suivi de ses préceptes.  Cette approche de la vie exige beaucoup d’humilité et de sagesse dans nos relations avec les composantes de l’environnement, y compris nos Semblables et nos Non-semblables, les choses visibles et les choses invisibles, l’infiniment petit, et l’infiniment grand.  Elle renforce l’équité, la paix et la solidarité, et préserve l’environnement et la diversité.


En dépit du besoin absolu d’une "globalisation" de la culture humaine, le calme apparent observé de nos jours à la faveur de l'abolition de l'esclavage, des indépendances, de la fin de la guerre froide, et de l'expansion de la démocratie devrait offrir l'opportunité, particulièrement à l’intelligentsia africaine de concevoir et d’implémenter un système de développement qui s’inspire des traditions africaines. Des atouts considérables font de l’entreprise du développement africain un exercice exaltant: Comme par mystère, ce développement intervient après que les autres peuples aient déjà entamé les leurs, créant des moyens et des bases de données considérables, dégageant des voies à suivre et révélant des erreurs à éviter pour faciliter nos efforts. 

Née du néant en 1998 et évoluant dans un contexte difficile, ASUDEC innove dans le développement au bénéfice de milliers de ménages économiquement pauvres et vulnérables, de jeunes et de femmes dans des communautés reculées.   Consciente que la forte dépendance de la générosité extérieure compromet la souveraineté, l’efficacité et la durabilité des organisations africaines, ASUDEC fonde sa résilience sur le dynamisme de la communauté d’ASUDEC que composent ses membres - Bénéficiaires, Educateurs Endogènes et Mentors-, ses volontaires, ses bénévoles et sessympathisants.

J’en appelle donc à toutes les bonnes volontés, et particulièrement à aux élites africainesdispersée à travers le monde pour qu’ensemble,chacun dans ses dimensions humaineset dans une vision futuriste, nous fassions de cette Afrique si longtemps éprouvée un ilot de mieux-être pour tous les Hommes. 



                                                                                                    Le PCA

                                                                                    Prof. Joseph Aimé Nianogo

Bibliothèque d'images

 
 

Newsletter

Restez en contact avec nous

Nous contacter

Contactez nous

  • Hot line: +226 25 36 11 83

Restez Connecter

Suivez nous sur les Médias sociaux